©Sub Pop

STYLE : Grunge

DU MÊME ARTISTE :

Mudhoney - Superfuzz Bigmuff - 1988

1Need
2No One Has
3if I Think
4Chain That Door
5Mudride
6In 'N' Out Of Grace

      Ulyssangus


16/01/2009    

SUPERFUZZ BIGMUFF, OU LE MANIFESTE VIRIL

Green River, considéré comme le premier véritable groupe grunge, se sépare en 1987, après seulement un album, paru sur l’inévitable label Sub Pop. Une partie des membres s’en va former Mother Love Bone, qui enfantera quelques années plus tard les incontournables Pearl Jam. Le chanteur Mark Arm et le guitariste Steve Turner, quant à eux, s’engagent dans l’aventure Mudhoney, après avoir recruté le bassiste Matt Lukin et le batteur Dan Peters. Le groupe affirme sa volonté de persister dans la voie défrichée par Green River : un punk rock pesant et poisseux, nourri d’influences diverses, farouchement alternatif et indépendant. Le premier EP du groupe, malgré des ventes misérables, attire l’attention des media underground, et de la scène alternative, poussant Sonic Youth a engager le quatuor en première partie de sa tournée anglaise de 1989.

Superfuzz Bigmuff, au fil des années, a acquis un statut de véritable mythe. Les spécialistes, presque à l’unanimité, citent cet extended play comme l’une des incarnations les plus pures du grunge naissant. A la première écoute, on ne distingue pourtant qu’une poignée de chansons punk, avec des chœurs braillés et dissonants, des riffs simplistes et directs, une rythmique basique et percutante. Pourtant, quelque chose diffère ici des autres disques de punk américain de l’époque : la lenteur. La plupart des titres titubent avec une pesanteur cruelle, révélant ainsi l’influence plutôt inattendue de Black Sabbath, accouplée à celle des Stooges.

Malgré leur côté désordonné et criard, les chansons révèlent un pouvoir d’accroche réjouissant.Les introductions de Need et de In ‘N’ Out Of Grace sont à ce sujet exemplaires, saisissant l’auditeur dès les premières notes. On ne peut d’ailleurs que conseiller au néophyte de se procurer la version remastérisée de cet EP, ce qui lui épargnera le son calamiteux estampillé Sub Pop. Fiévreux et passionné, Superfuzz Bigmuff est un régal à l’écoute, sans pour autant faire preuve d’un quelconque génie. Aucune des autres livraisons du groupe n’égale la portée légendaire de ce disque, l’un des plus fameux de sa génération, une œuvre à l’identité farouche.


Avis de la Team
Ulyssangus

Les internautes ont la parole! : 0 message(s)    Laisser un message


Nombre de consultations
1083

A Découvrir :







 http://destination-rock.com/rockint/images/macadam.jpg








© Tous Droits Réservés - http://www.destination-rock.com ® 2011
Radio partenaire : http://www.lagrosseradio.com/     Nb de visites : rencontres     Compteur :