©Epic/Legacy

STYLE : Rock Progressif

DU MÊME ARTISTE :
















Kansas - Song for America - 1975

1Down the Road
2Song for America
3Lamplight Symphony
4Lonely Street
5The Devil Game
6Incomudro - Hymn to The Atman

      Religionnaire


14/12/2006    

Après le premier disque sorti, Kansas se lance dans plusieurs tournées qui l'éloigneront pour toujours de ses terres d'origine. Sur la route, en première partie des Kinks puis de Mott the Hoople (un remplacement délicat de Queen), le groupe doit déjà se pencher sur la composition d'un second album qui devra surpasser les chiffres de vente encourageants du premier. A en croire la sophistication apparente de Song for America, le Religionnaire peine à croire qu'il ait été composé "On the Road", cette sophistication étant toutefois très variable d'un titre à l'autre. Les compositeurs principaux Livgren et Walsh y poussent en effet les caractéristiques progressistes et musclées ayant émergé sur le premier effort, mais d'une façon encore très irrégulière et surtout délicieusement naïve. Sans tomber dans l'hermétisme de certains groupes européen, les longs et ressemblants "Lamplight Symphony" et "Incomudro – Hymn to the Atman" cèdent malheureusement à la surabondance ainsi qu'au vide et au remplissage qui en découlent. Si quelques-unes de leurs sections sont divines, les autres évoluent en revanche de façon hasardeuse ou s'essoufflent sans pouvoir tenir en haleine jusqu'au retour des thèmes magistraux.

L'intérêt de Song for America est pourtant crucial car il contient deux des plus grands titres du groupe, deux véritables trésors du rock. Composées entièrement par Kerry Livgren, les dix minutes de "Song for America" constituent une véritable leçon de progressisme appliqué destinée aux pédants groupes européens. Toute une série de thèmes et sections magiques s'y enchainent avec une cohésion incroyable et sans le moindre ramollissement délétère, l'aspect grandiose et poignant du titre repoussant sa durée de vie à l'immortalité selon le Religionnaire. Le second moment fort est incontestablement "The Devil Game", qui associe groove et riffs typiques du rock sudiste à des élans progressistes plutôt digestes, le tout exécuté avec une énergie impressionnante et communicative. Kansas ajoute à cela deux échantillons plus simples et immédiats ("Lonely Street" et "Down the Road") se basant sur un riff imparable pour le premier et une performance fabuleuse du violoniste Robbie Steinhardt pour le second.

Bien que le contenu de Song for America reste inégal, le disque parvient aisément à se rendre indispensable en raison de la présence de deux sommets du groupe. Grace à lui, Kansas effectue un bon de plus de cent places au classement américain Billboard pour atteindre la 57ème position. La version tronquée de "Song for America" proposée en single ne séduit en revanche pas suffisamment pour satisfaire la maison de disques.


Avis de la Team
Religionnaire
TheDevilBlues

Les internautes ont la parole! : 0 message(s)    Laisser un message


Nombre de consultations
1449

A Découvrir :
















© Tous Droits Réservés - http://www.destination-rock.com ® 2011
Radio partenaire : http://www.lagrosseradio.com/     Nb de visites : rencontres     Compteur :