©RCA/Buddha

STYLE : Euh...expérimental ?

DU MÊME ARTISTE :
















Lou Reed - Metal Machine Music - 1975

1Metal Machine Music 1
2Metal Machine Music 2
3Metal Machine Music 3
4Metal Machine Music 4

      Tagomago


16/07/2007    



A l'époque, un double album. De 4 fois 16 minutes. Soit, en tout (et en CD), une durée de 64 minutes. Un double album (sorti en 1975) relativement court, me direz vous. Oui, certes, mais il faut savoir deux choses. Tout d'abord, il ne comporte que 4 titres (un par face). Déjà, ça calme direct. Ensuite, il ne comporte ni paroles, ni musique, ni mélodie, rien. Rien d'autre que du bruit blanc, des effets de distorsion, bref, du larsen. Oui, vous avez bien lu, cet album n'est composé que de boucan infernal et mécanique (enfin, presque, compte tenu que la longue série d'instruments mécaniques présente sur la pochette est un pur délire - en fait, il s'agit du bruit de distorsion d'une guitare). Ce disque porte d'ailleurs bien son nom : "Metal Machine Music". Son auteur n'est nul autre que l'ex- Velvet Underground, Lou Reed.

Aujourd'hui encore, on s'extasie et/ou on se lamente devant tel 'album', tel projet bruitiste. Beaucoup pensent (à tort) que ce disque n'a été conçu par l'artiste louridien en puissance qu'est Lou Reed que pour se foutre de la gueule des fans, auditeurs, maison de disque, bref, de tous ceux qui n'avaient (et n'auront jamais) la chance d'être Lou Reed. En fait, Lou n'en avait après personne. Deux ans plus tôt, son "Berlin" avait foiré au hit-parade, mais sa tournée "Rock'n'Roll Animal", illustrée par deux albums live imparables, avait transformé cet échec en succès. Son disque "Sally Can't Dance" de 1974 marchera bien. Son contrat avec RCA ? No soucy à l'horizon, mon frère. Non, Lou avait juste envie de faire le disque le plus expérimental et inécoutable au monde, et jusqu'à ce qu'Autechre déboule dans les nineties, il aura réussi, le bougre.

Même lui dira de "MMM" qu'il n'est jamais arrivé à l'écouter en entier. Il dira de ce disque 'beaucoup d'entre vous ne l'aimeront pas, et je ne vais pas vous en vouloir pour si peu'. Un disque, toujours selon lui, que l'on peut écouter en le mettant à n'importe quel passage de n'importe quelle face (nettement plus hard pour le CD), car toutes les faces sont composées de la même chose. Excepté a fin de la dernière face, constituée d'un 'locked groove', un sillon bloqué, ce qui fait que ceux qui n'avaient pas de retour automatique du bras de lecture se fadaient ad vitam aeternam "MMM", à moins qu'ils n'aient la force (généralement, ils l'avaient !) de se lever pour cesser les festivités à la main. Joyeuse attention louridienne.

L'album sortira, aussi incroyable que cela puissa paraître. On imagine la réaction des fans. Certains confondront la pochette de ce disque avec celle du "Lou Reed Live" sorti la même année (je veux bien admettre qu'il y ait une ressemblance, mais à ce point-là, faut pas déconner !) et morfleront en écoutant les premières secondes ; d'autres verront bien qu'il s'agit d'un nouvel album ; tous croiront avoir entre les mains un vinyle abimé, mal enregistré, et retourneront au disquaire pour un échange. Puis, après le second échange, pour un remboursement, non sans avoir commandé au préalable des poupées vaudou à l'effigie de Lou Reed (qui en a encore mal au cul).

L'album, donc, se vendra mal, sera un scandale. RCA accepte de conserver Lou Reed chez eux à condition que son prochain album ne soit pas un "MMM 2". Il n'y aura jamais de "MMM 2", de toute façon. Et le prochain album sera un magnifique aboutissement, "Coney Island Baby", en 1976, sans doute une de ses plus belles oeuvres.

Qui a déjà écouté "Metal Machine Music" en entier ? Selon une légende, excepté Lou Reed (probablement, c'est son oeuvre !) et surtout le critique rock américain Lester Bangs (grand admirateur de Lou Reed, au point que ça en devenait gênant...pour Lou, bien sur) qui en écrira un article dithyrambique, personne, sinon, n'aurait jamais réussi à supporter l'ensemble des 64 minutes d'affilée. Personne ? Alors que moi, sans me vanter, je me le suis déjà enquillé en entier deux fois (une fois au casque, une fois sur ma platine) ! J'ai le CD, je n'arrive d'ailleurs toujours pas à imaginer qu'on ai pu autoriser la réédition CD de "MMM".

N'allez pas croire que, comme 98% des gens, je déteste l'album. Au contraire. Sans doute une des plus puissantes Oeuvres d'Art musicales au monde. Une ode incontestable à la liberté artistique, un disque que jamais personne n'aura les cojones de refaire.

L'Art n'est pas forcément beau. Prenez les peintures de Pollock, Bacon...et ce disque. Mais c'est de l'Art, point barre. Inutile de le nier, "MMM" y est pour beaucoup dans tous ces genres musicaux : punk rock, techno, hardcore. Le papy des Autechre, le grand frère malade de Suicide. Un grand disque taré.

Edit : je mets 5/10 comme note rapport au fait qu'on ne peut décemment pas noter "MMM". Perso, je lui mettrait bien 10, mais beaucoup mettraient 0. Alors 5 me semble correct...


Avis de la Team
Ulyssangus

Les internautes ont la parole! : 2 message(s)    Laisser un message

rakli  03/09/2013    avis

Il faudrait éviter de parler de noise quand on n'y connaît strictement rien. Cet album est un moment rare et beaucoup de personnes l'écoutent en entier, pas seulement les chroniqueurs faussement courageux. Quant à croire qu'il n'y a pas de musique bruitiste entre MMM et Autechre, là ça doit être une question de culture musicale.


axel  13/03/2009    avis

How to translate the word BOUZE from French to English? the answer is:
METAL MACHINE MUSIC!



Nombre de consultations
1294

A Découvrir :






















© Tous Droits Réservés - http://www.destination-rock.com ® 2011
Radio partenaire : http://www.lagrosseradio.com/     Nb de visites : rencontres     Compteur :