©Capitol

STYLE : Rock Progressif

DU MÊME ARTISTE :













 http://destination-rock.com/rockint/images/radioheadtrois.jpg


 http://destination-rock.com/rockint/images/amnesiac.jpg


 http://destination-rock.com/rockint/images/radioheadhailtotheth.jpg





 http://destination-rock.com/rockint/images/thekingoflimbs.jpg


Radiohead - Kid A - 2000

1Everything in its Right Place
2Kid A
3The National Anthem
4How to Disappear Completely
5Treefingers
6Titre 6Optimistic
7In Limbo
8Idioteque
9Morning Bell
10Motion Picture Soundtrack

      Religionnaire


23/02/2006    

Après OK Computer, Radiohead se retrouve dans une situation que quelques grands groupes ont déjà connue et dont l'issue reste toujours extrêmement incertaine... Ayant déjà exclu la possibilité de faire mieux que ce fameux OK Computer, il sera décidé de faire différent... Et pour éviter l'inévitable comparaison, il faudra faire le plus différent possible, c'est à dire l'extrême opposé.

L'extrême complexité instrumentale doit laisser la place à un minimalisme inédit. Les guitares doivent disparaitre et l'électronique doit combler le vide ainsi laissé. Les prétentions commerciales doivent laisser la place à des prétentions anti-commerciales majeures. Voici une bonne introduction pour un album dont la démarche est avant tout une lâche mais judicieuse dérobade face à la montagne de fans trépignant d'impatience.

Le résultat musical est bien entendu décevant, même sans s'attendre à un OK Computer bis. Le patchwork ainsi constitué regroupe des titres d'une extrême variabilité allant de l'excellence la plus troublante à la supercherie la plus grotesque. Du coté de l'excellence, nous avons "Everything in its Right Place" et son prolongement logique "Morning Bell" où les claviers sont utilisés d'une façon magistrale. Rarement de si simples accords de claviers n'auront été si expressifs et si envoutants ce qui ferait presque oublier un instant l'absence des guitares. Sur le coté pitoyable du disque, nous avons les médiocres tentatives pseudo-ambient expérimental "Kid A", "Treefingers" et l'infamie techno-vocale "Idioteque". Mieux vaut ne pas commenter ces artifices totalement dénués d'esprit artistique et destiné à flatter une pseudo-image anti-commerciale illusoire qui fera désormais la fierté du groupe et de sa fan-base.

Pour le reste, mon avis reste mitigé et variable. "The National Anthem" tourne uniquement autour d'une ligne de basse qui n'a rien d'extraordinaire, "How to Disappear Completely" finit par émouvoir après quelques années d'oubli, "Treefingers" est finalement d'une simplicité salvatrice mais confuse et "In Limbo" ferait presque penser à du progressif hermétique...

La stratégie marketing Kid A sera un succès, permettant au groupe de garder son statut de référence du rock en ce début de siècle. Bravo!


Avis de la Team
KlOwN
MrMoonlight
Religionnaire
Roquentin

Les internautes ont la parole! : 8 message(s)    Laisser un message

Nikotyk  05/11/2010    avis

Personnellement, je pense que Radiohead a reussi son virage musical avec cet album, Un des meilleurs d'ailleurs! Ce n'est pas le cas d'un autre groupe anglo-saxon tenu par un certain Mathew! A la revoyure. Niko.


le_duff  19/01/2010    avis

J'adore poser un comm qui va à l'encontre de la classe dirigeante! Tout comme U2 dont aucun disque me parle en dehors du scandaleux "Pop", il en va de même avec Radiohead: Aucun disque ne me fait autant d'effet que "Kid A"... Allez comprendre!

Et j'ai essayé de comprendre. Je reconnais quelques vertus à la chronique sur le non-sense apparent et à la légèreté de certains morceaux. En revanche, je dirais que la technique qui consiste à éviter la comparaison par une évolution inattendue est en réalité très risquée. Risquée, car on risque de dénaturer ce qui fait la renommée et la force du combo. Dès lors que vous n'y êtes que peu sensible, le risque est moindre : C'est soit vous accrochez comme moi, soit vous demeurez comme avant, insensible.

Kid A me parle car la sensibilité à fleur de peau du chanteur est magnifiquement épaulée par les claviers, intelligemment dépoués. Donc, et c'est peut être paradoxal, mais je suis d'accord avec la note, moins avec le commentaire, étant entendu que les précédents opus ne m'aient jamais semblé intéressants.

Kid A, une expérimentation intelligente du mélange pop-rock et de l'électro finalement!


Markov Ramone  24/01/2009    avis

Pas du tout d'accord avec la chronique, cet album c'est le top du top.
La définition même du concept d'"expérimental". Seulement, comme dit Henry's..., il ne faut pas se laisser déconcerter par la première écoute. Kid A a besoin d'être savouré, dégusté morceau par morceau afin de révéler toute sa profondeur et de nous envelopper de sa mélancolie. C'est un album qui réclame que nous lui consacrions du temps.

Je ne pense pas que "treefingers" soit une chanson inutile, d'après moi c'est plutot le trait d'union entre les 2 parties du CD, comme le calme entre deux tempêtes émotionnelles dont les apogées seraient "the national anthem", véritable duel vocal entre Yorke et les instruments, et "idioteque", où le chant surfe sur la déferlante électronique ; "motion picture soundtrack" en constituant le point final majestueux. Autour de ces éléments principaux, l'éblouissante "everything in its right place" se fait feutrée comme les flocons que l'on regarde tomber au coin du feu en hiver, tandis que "how to disappear completely" constitue un mémorable hymne à la torpeur.

C'est donc pour moi une véritable dissection de la mélancolie que nous livre ici Radiohead, un disque rare, à préserver pour les soirées de solitude fièvreuse d'automne ou d'hiver en regardant les feuilles/la neige recouvrir doucement le sol.
De la profondeur à en faire passer OK Computer pour une bouillie fadasse. Un réel pouvoir, celui de plonger dans une mélancolie sans fond tout auditeur qui aurait pris le temps de laisser cet opéra s'emparer de lui même, quel que soient les circonstances. Incontestablement (de mon point de vue) le meilleur de Radiohead.


Henry's plum alcohol  14/09/2008    avis

je pense que Kid A est réelement le meilleur album de Radiohead. De loin il ne ressemble franchement à rien, puis, au prix de plusieurs écoutes attentives, on se rend compte que c'est un chef d'oeuvre que radiohead nous propose. Cette album marque une grosse coupure entre le radiohead qui vend et le radiohead qui pousse la musique à son extereme. Par contre on ne peut pas cacher que certaine pistes (comme Treefinger et motion picture) sont minables.


Jumbo  12/08/2008    avis

Perso je considère Kid A comme supérieur à OK Computer. On pourrait regretter les riffs mais non, l'électro feutrée est toute aussi bonne, et la voix de Yorke n'a jamais été aussi belle. Idioteque est sublime !! Tout est sublime dans cet album !


simon  30/01/2008    avis

Changement de direction musicale du groupe qui signe en effet un album venu d'ailleurs. J'aime énormément ce disque par son originalité et par sa grâce, mais je ne le conseille pas à n'importe quel mélomane. Une oeuvre stupéfiante, un excitant voyage cosmique!


Lafraise  25/11/2007    avis

Ce qui est étrange dans ce disque, c'est qu'on dirait que Radiohead cherche à créer quelque chose de tellement étonnant et discordant qu'à la fin, ça ne ressemble plus à de la musique, mais à une sorte de mélange de clavier et de batteries soutenues par une ligne de basse plus ou moin simpliste.


rain singer  14/12/2006    avis

La critique est peut-être un peu dure. En ce qui me concerne, je trouve Kid A plus intéressant que OK Computer, qui comporte de très bon morceaux mais certains qui me plaisent beaucoup moins. Kid A retrouve des sonorités planantes qu'on n'avait plus vues depuis les années 70, aucune plage sur le disque n'est à jeter. le seul reproche que je lui ferai est d'être moins "intense" qu'un bon vieux Pink Floyd.



Nombre de consultations
2716

A Découvrir :

 http://destination-rock.com/rockint/images/signify.jpg

















 http://destination-rock.com/rockint/images/lightbulbsun.jpg


 http://destination-rock.com/rockint/images/levezvosskinny.jpg

















© Tous Droits Réservés - http://www.destination-rock.com ® 2011
Radio partenaire : http://www.lagrosseradio.com/     Nb de visites : rencontres     Compteur :